Cialis Vous Aide À Récupérer Votre Amourd

Rapport sur l’état des connaissances en santé humaine sur le décaBDE décarabromodiphényléther

Rapport sur l’état des connaissances en santé humaine sur Santé Canada

Décembre 2012 (Version PDF 272 Ko)

Table des matièresSynopsisIntroductionBiomonitoringEvaluation des effets sur la santéCaractérisation des risquesRésuméSynopsisDécabromodiphényléther (décaBDE) appartient à un groupe de produits chimiques structurellement apparentés connus sous le nom de polybromodiphényléthers (PBDE). Le décaBDE ne se trouve pas naturellement dans l’environnement et n’est pas fabriqué au Canada. Cependant, cialis 20mg le décaBDE peut être importé au Canada en tant que mélange commercial ou dans des produits de consommation, en particulier des produits électroniques et électriques et des textiles. La principale utilisation du décaBDE au Canada est comme retardateur de flamme dans les thermoplastiques et les résines polymères.

En 2006, deux rapports sur les PBDE ont été publiés: Rapport d’évaluation écologique préalable sur les polybromodiphényléthers et Rapport sur l’état des connaissances scientifiques en vue d’une évaluation préalable de la santé: Polybromodiphényléthers (PBDE). La conclusion du rapport d’évaluation écologique préalable était que le décaBDE et les autres PBDE évalués (les deux rapports considérés comme contenant de 4 à 10 atomes de brome) respectaient les critères énoncés à l’alinéa 64a) de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) (LCPE 1999). Sur la base d’une recommandation des ministres de l’Environnement et de la Santé publiée dans la Gazette du Canada, les PBDE, y compris le décaBDE, ont été ajoutés à l’annexe 1 de la LCPE (1999).

En août 2010, Environnement Canada a publié un rapport sur l’état de la science écologique (SOS) qui examinait de nouvelles données environnementales relatives à la bioaccumulation et à la transformation du décaBDE. Dans le présent rapport, Santé Canada a examiné de nouvelles données sur la santé humaine qui sont devenues disponibles sur le décaBDE depuis la publication de l’évaluation initiale de la santé des PBDE en 2006.

Les effets du décaBDE sur la santé ont été bien étudiés. Chez les animaux de laboratoire, le décaBDE affecte le développement fœtal / néonatal précoce, le foie, la thyroïde et potentiellement le système endocrinien. Les études disponibles suggèrent que le décaBDE n’a pas de potentiel génotoxique significatif et qu’il existe peu de preuves de cancérogénicité chez les animaux de laboratoire.

Les principales sources d’exposition sont le lait maternel pour les nourrissons allaités, l’embouchure des jouets en plastique dur pour les enfants âgés de 0,5 à 4 ans et la poussière et la nourriture à l’intérieur pour tous les autres groupes d’âge. La comparaison des niveaux d’effets critiques dans les études sur les mammifères avec les estimations de la limite supérieure de la consommation de décaBDE pour les groupes d’âge potentiellement les plus exposés (nourrissons allaités et enfants âgés de 0,5 an) donne des marges d’exposition considérées comme adéquates les bases de données sur les effets sur la santé et l’exposition. La comparaison du niveau d’effet critique pour l’exposition aiguë avec l’estimation de la limite supérieure d’exposition pour les jouets en plastique durs contenant du décaBDE (0,5 ans) donne également une marge d’exposition jugée adéquate pour traiter les incertitudes dans les bases de données sur les effets sur la santé. De plus, de récentes données de biosurveillance non publiées mesurant les concentrations de décaBDE dans le sérum humain dans la population générale du Canada semblent indiquer que les estimations de la limite supérieure de la dose journalière sont prudentes. Cela renforce l’adéquation des marges d’exposition dérivées dans ce rapport.

Les initiatives actuelles de gestion des risques écologiques au Canada devraient entraîner une réduction de l’exposition humaine au décaBDE et aux autres congénères de PBDE.

Rapport sur l’état des connaissances scientifiques

Octobre 2012CAS [1] N ° 1163 19 5

Figure 1: Décabromodiphényléther

Buy Cialis Online
Buy Cialis Online

Haut de page

IntroductionEn vertu de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) (Canada 1999), le ministre de la Santé peut recueillir des renseignements et mener des enquêtes et des évaluations, y compris des évaluations préalables visant à déterminer si une substance pénètre ou pénètre dans l’environnement. une quantité ou concentration ou dans des conditions qui constituent ou peuvent constituer un danger au Canada pour la vie ou la santé humaine. Par conséquent, un rapport d’évaluation écologique préalable sur les polybromodiphényléthers (Environnement Canada 2006) et un rapport sur l’état des connaissances scientifiques pour une évaluation préalable de la santé: polybromodiphényléthers (PBDE) (Santé Canada 2006) ont été publiés en 2006 et les ministres ont publié leurs conclusions finales et leur recommandation d’ajouter les PBDE à l’annexe 1 de la LCPE (1999) en décembre 2006 (Canada 2006). Le Canada a publié un rapport sur l’état de la science écologique (SOS) pour le décaBDE en août 2010 (Environnement Canada 2010). Ce rapport de SOS comprend de nouvelles informations sur la bioaccumulation et la transformation du décaBDE non prises en compte dans le rapport d’évaluation écologique préalable des PBDE. Selon la documentation à jour,cialis 20mg  le rapport SOS examine si le décaBDE répond aux critères de bioaccumulation définis dans le Règlement sur la persistance et la bioaccumulation en vertu de la LCPE (1999) (Canada 2000) ou si la substance peut se transformer en produits bioaccumulables. Il ne tire aucune conclusion sur la toxicité du décaBDE, car la substance avait déjà été jugée conforme aux critères de toxicité en vertu de l’alinéa 64a) de la LCPE (1999). Des liens vers tous les rapports susmentionnés sont disponibles sur Internet.

Santé Canada a entrepris un examen de l’état de la science en mettant l’accent sur le décaBDE afin d’évaluer l’information non prise en compte dans le rapport original pour une évaluation préalable des effets sur la santé des PBDE.

Cette évaluation est considérée comme un examen de l’état de la science (SOS). Bien qu’il ne critique pas toutes les études citées, il prend en compte la fiabilité des études individuelles lorsqu’il constitue un élément de preuve pour l’évaluation des risques pour la santé humaine. Ce rapport SOS sur le décaBDE a été préparé par des évaluateurs du Programme d’évaluation des risques des substances existantes de Santé Canada et intègre les commentaires d’autres programmes de Santé Canada. Ce rapport SOS a également fait l’objet d’un examen écrit externe par des pairs et de consultations. Des commentaires sur les parties techniques ont été reçus d’experts scientifiques sélectionnés et dirigés par Meridian Environmental Inc. et par le personnel du système national australien de notification et d’évaluation des produits chimiques industriels pour déterminer la pertinence des données et la fiabilité des conclusions. Bien que les commentaires externes aient été pris en considération, le contenu final du rapport SOS demeure la responsabilité de Santé Canada.

Les informations identifiées en septembre 2011 ont été prises en compte dans ce rapport SOS. De plus, une étude canadienne publiée après cette date et identifiée lors des commentaires publics a été ajoutée. Les informations critiques et les considérations sur lesquelles repose l’évaluation sont résumées ci-dessous.

Identité, sources et utilisations Le décabromodiphényléther (décaBDE) appartient à un groupe de substances chimiques structurellement apparentées connues sous le nom de polybromodiphényléthers (PBDE) et est numéroté selon l’Union internationale de chimie pure et appliquée en tant que congénère BDE 209, avec une structure correspondante de DécaBromodiphényléther de 2,2 ‚, 3,3‘, 4,4 ‚, 5,5‘, 6,6 ‚(Birnbaum et Cohen Huba 2006, La Guardia et al., 2006) (Figure 1). Liste intérieure des substances du gouvernement du Canada Pour de plus amples renseignements généraux sur le décaBDE, le lecteur devrait consulter le rapport écologique sur le décaBDE publié par Environnement Canada en août 2010 (Environnement Canada, 2010).

DBDE ne se produit pas naturellement dans l’environnement. Les résultats d’une enquête menée en vertu de l’article 71 de la LCPE (1999) (Canada, 2001) ont indiqué que le décaBDE n’est pas fabriqué au Canada. Cependant, le décaBDE peut être importé au Canada sous la forme de son mélange commercial, le décaBDE, ou dans des produits de consommation, en particulier des produits électroniques et électriques et des textiles. Le produit commercial courant contient généralement 97 décaBDEalong avec 0,3 autres PBDE, principalement du nonabromodiphényléther (nonaBDE). Les produits DecaBDE commerciaux plus anciens contenaient typiquement 77,4% de décaBDE, 21,8% de nonaDBE et 0,8% d’octabromodiphényléther (octaBDE) (IPCS 1994). Cette évaluation considère à la fois le décaBDE et son mélange commercial, le décaBDE.

Les résultats d’une enquête menée en vertu de la LCPE 1999 (Canada 2001) indiquent que, comme les autres pays, les principales utilisations du décaBDE au Canada sont les ignifugeants dans les thermoplastiques et les résines polymères largement répandus dans une variété de biens électroniques et électriques grand public , tels que les téléviseurs, les ordinateurs, les appareils ménagers, les sèche-cheveux, les câbles et les fils. Le décaBDE est également largement utilisé dans les industries de la construction et de l’automobile et se retrouve dans les textiles utilisés pour la tapisserie d’ameublement, les tapis, les rideaux, etc. (Alaee et al., 2003, BSEF 2009, Ghanem et Baker 2009).

Évaluation de l’expositionMédias environnementaux et alimentsIl existe actuellement des données limitées sur les concentrations de décaBDE dans les milieux naturels et les aliments, cialis 20mg en particulier les données propres au Canada. Aux fins de la présente évaluation, seules les études portant spécifiquement sur les concentrations de BDE 209 sont prises en compte afin d’obtenir des estimations significatives de l’exposition de la population générale au décaBDE.

D’après les concentrations déclarées de décaBDE dans l’air ambiant et intérieur, la poussière, l’eau, diverses denrées alimentaires et le lait maternel humain, ainsi que les valeurs de référence standard pour six groupes d’âge, y compris les nourrissons allaités, les limites supérieures de l’absorption quotidienne totale de décaBDE varie de 0,0079 à 0,187 g / kg pc par jour pour les divers groupes d’âge de la population générale au Canada (tableau 1). Les principales sources d’exposition sont le lait maternel pour les nourrissons allaités et les poussières et aliments d’intérieur pour tous les autres groupes d’âge, à l’exception des enfants âgés de 0,5 à 4 ans (voir la section sur les produits de consommation). (Note: Comme on le verra dans la section suivante, de récentes données de biosurveillance non publiées mesurant les concentrations de décaBDE dans le sérum humain dans la population générale du Canada semblent indiquer que les estimations de la limite supérieure de la dose journalière sont prudentes.)

Étant donné que le décaBDE n’est pas fabriqué au Canada, la plus grande contribution industrielle du décaBDE à l’air ambiant devrait se produire pendant son utilisation dans la fabrication de produits de consommation. Les installations engagées dans le recyclage de produits informatiques et électroniques devraient également contribuer à l’augmentation des concentrations de décaBDE dans l’air ambiant dans ces zones localisées; Dans l’ensemble, cependant, l’exposition de la population canadienne générale au décaBDE provenant de l’air ambiant est considérée comme faible. Comme il est indiqué ci-dessus, la poussière et les aliments à l’intérieur des habitations sont les principales sources d’exposition de la population canadienne générale au décaBDE (tableau 1). Le décaBDE peut être libéré des produits de consommation et s’incorporer à la poussière intérieure ou être adsorbé sur les particules en suspension dans l’air, qui peuvent ensuite être inhalées et / ou ingérées (Hale et al., 2002, Takigami et al., 2008). Les données sur les concentrations de décaBDE dans les aliments sont limitées, mais des études récentes ont montré de faibles concentrations de décaBDE dans plusieurs groupes alimentaires, notamment la viande, les produits laitiers, le poisson, les mollusques et crustacés, les œufs et les huiles (Godra et al. 2006a, Guo et al., 2007, 2008, Akutsu et al., 2008, Knutsen et al., 2008, van Leeuwen et de Boer, 2008, Covaci et al., 2009, Fernandes et al., 2009, Dirtu et Covaci, 2010; et al 2010, Shanmuganathan et al 2011, Ucar et al., 2011). Cependant, comparativement aux PBDE faiblement bromés, comme le pentabromodiphényléther (pentaBDE), la contribution de la nourriture à l’exposition globale de la population générale au décaBDE au Canada est relativement faible et est semblable à la contribution de l’ingestion de poussière intérieure (tableau 1). Des données sur les concentrations de décaBDE dans le lait maternel humain sont disponibles (Inoue et al., 2006, Chao et al 2007, Gomara et al 2007, Johnson Restrepo et al 2007, She et al 2007, Wu et al 2007; Antignac et al 2009, Jin et al 2009, Koh et al 2010, Thomsen et al 2010, Park et al 2011, Siddique et al 2012). Des études nord-américaines récentes ont montré que les différences régionales sont évidentes dans les concentrations de BDE 209 rapportées dans le lait maternel humain. Siddique et al. (2012) ont rapporté une moyenne et un 95e percentile de 15 et 46 ng / g de lipides, respectivement, de BDE 209 dans le lait maternel. Un total de 87 échantillons ont été recueillis auprès de mères à Sherbrooke, au Québec (recueillies en 2003 en 2004) et à Kingston, en Ontario (recueillies en 2008 et en 2009). Johnson Restrepo et al. (2007) n’ont pas détecté de BDE 209 dans 38 échantillons de lait maternel prélevés en 2004 au Massachusetts (limite de détection = 0,005 ng / g de lipides, cité dans Ppke et al., 2004), tandis que Wu et al. (2007) ont rapporté une concentration maximale de BDE 209 de 10,9 ng / g de lipides mesurée dans le lait maternel entre avril 2004 et janvier 2005 chez des femmes résidant dans la région de Boston, Massachusetts. Elle et al. (2007) ont rapporté une concentration maximale de BDE 209 de 4,26 ng / g de lipides dans 40 échantillons de lait maternel prélevés en 2003 dans le nord-ouest des États-Unis et à Vancouver, en Colombie-Britannique. Schecter et al. (2006b) ont signalé une concentration maximale de 2,5 ng / g de lipides dans le lait maternel de 11 mères au Texas. Park et al. (2011) ont signalé une concentration maximale de BDE 209 de 55,3 ng / g de lipides obtenue entre 2003 et 2005 chez des femmes résidant en Californie. 2010; US EPA 2010; Rawn et al. 2011; Webster et al. 2011). Dans l’enquête CHM, le décaBDE a été analysé dans 59 échantillons de sérum regroupés provenant de 4583 Canadiens (âgés de 6 ans). Les concentrations allaient de moins de la limite de détection à 9,6 ng / g de lipides, avec une concentration moyenne géométrique pondérée de la population de 1,1 ng / g de lipides (Rawn et al., 2011). La concentration de décaBDE était la plus élevée chez les 6 à 11 ans, avec une concentration géométrique moyenne de 3,8 ng / g de lipides (Rawn et al., 2011). Dans l’étude CHirP, le décaBDE dans le sérum maternel a été recueilli à 15 semaines de gestation à partir d’un échantillon de volontaires de femmes enceintes dans la région de Vancouver, cialis 20mg en Colombie-Britannique (Webster et al., 2011). Le BDE 209 a été détecté dans 18,5% des échantillons maternels analysés avec une concentration géométrique moyenne de 2,63 ng / g de lipides (Webster et al., 2011). Comparativement, dans une étude récente aux Etats-Unis, des niveaux de décaBDE dans le sérum de 20 paires de mères et de leurs enfants de 11 états américains différents ont été rapportés (Lunder et al., 2010). La gamme de concentrations de décaBDE dans le sérum des mères était inférieure à la limite de quantification à 3,2 ng / g de lipides, avec une moyenne de 1,7 ng / g de lipides. L’écart observé chez les enfants américains âgés de 1,5 an était inférieur à la limite de quantification à 19 ng / g de lipides, avec une moyenne de 3,5 ng / g de lipides (Lunder et al., 2010). D’autres études de biosurveillance des PBDE, y compris le BDE 209, ont récemment été examinées aux États-Unis, avec des concentrations dans le sérum allant de moins de 1,0 à 233 ng / g de lipides (US EPA, 2010).

Buy Cialis In Uk
Buy Cialis In Uk

D’autres études récentes ont rapporté des concentrations de BDE 209 dans le sang adulte (Sjodin et al., 2008, Zhu et al 2009, Frederiksen et al 2010, Johnson et al 2010, Uemura et al., 2010; Kalantzi et al 2011, Liu et al 2011, Vizcaino et al 2011), le sang des enfants (Prez Maldonado et al 2009, Lunder et al 2010), le sang du cordon ombilical (Jin et al 2009, Frederiksen et al. 2010, Wu et al 2010, Vizcaino et al., 2011), le tissu placentaire humain (Frederiksen et al., 2009) et le sperme humain (Liu et al., 2011). Alcock et al. Cependant, dans le cas d’un important bassin d’échantillonnage, comme c’est le cas pour les données canadiennes récentes de biosurveillance présentées ci-dessus, aucune difficulté d’analyse n’a été notée pour quantifier le décaBDE.

Une étude a été identifiée pour tenter de corréler les concentrations sériques humaines de décaBDE avec les mesures du lait maternel. Schecter et al. (2006b) ont mesuré les concentrations de décaBDE dans le sang et le lait chez 11 mères à Austin (Texas), ce qui suggère que les concentrations sanguines dans ce petit échantillon ne pouvaient pas être extrapolées au lait.

Produits de consommation Les jouets fabriqués en Chine, en particulier les jouets en plastique dur, cialis 20mg ont récemment été identifiés comme une source potentielle d’exposition des jeunes enfants au décaBDE (Chen et al., 2009).

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.